outils maître Présentation

ouitils maître          

La fiche de préparation           

Le travail présenté ci-dessous a été republié dans le hors série "nouveau professeur des écoles" en date du mois de septembre 2010 aux éditions martin Média: la classe maternelle....

 

Les outils pour le maître sont innombrables et il n'est pas question pour moi d'en dresser ici la liste . Seuls, dans le sommaire, vous sont proposés quelques outils visant encore et toujours l'autonomie...

Tout au long de sa carrière le maître fabrique ses propres outils, en fonction du niveau de classe dans lequel il travaille, en fonction de la conception qu'il a de l'apprentissage, en fonction du public et du milieu auquel il s'adresse... Ces outils sont souvent revus et améliorés à l'épreuve de la réalité du terrain et de la réflexion didactique...

Je me contenterai donc de mettre ici à votre disposition seulement une méthode pour pouvoir réaliser une fiche de préparation exhaustive Cette dernière s'adressant, au delà de la GS, à tous les cycles...Connaissez-vous le sigle O.G.S.O.S.D.O.M.A.E.C.A.R ? Sans doute pas, c'est moi qui l'ai inventé.... Il vous permettra de ne rien oublier !

Il ne s'agit bien évidemment pas de préparer toutes vos séquences avec une telle fiche
Par contre, cette dernière a le mérite de prendre en compte les avancées didactiques... et pourrait par exemple vous être bien utile soit pour préparer une inspection, soit pour passer tel ou tel examen professionnel....

 Reprenons chacun des éléments du sigle:

OG : Objectif général :
Il s’agit en fait des grands objectifs qui avaient été définis dans le dossier “Thème ou projet”. Nous ne nous situons pas dans un domaine d’activité ( par exemple : découvrir le monde, le langage… en cycle 1 ou math, littérature, histoire en cycles 2 et 3 ) mais résolument dans un objectif large de nature interdisciplinaire ( lire, communiquer par écrit, communiquer par oral, créer, résoudre un problème, expérimenter, fabriquer, maîtriser son corps, maîtriser l’espace, maîtriser le temps…)

SO : Sous-objectifs :
Il s’agit en fait des compétences (ou de compétences intermédiaires) que doivent acquérir les enfants selon les cycles, et ce, conformément aux instructions.
En fait, une activité donnée met toujours en jeu des compétences multiples. Le maître devra donc savoir clairement laquelle est particulièrement ciblée. C’est par rapport à cette dernière que se fera l’évaluation et que le maître pourra juger de l’efficacité (ou pas) de son action.

S : Situation :
Il est indispensable de situer la séance dans la progression qui va permettre d’atteindre la compétence. Ainsi le maître montrera que les élèves ont les acquis nécessaires (compétences intermédiaires) pour profiter pleinement du travail proposé.

D : Démarche :
Cette rubrique est très rarement présente dans les fiches. Et pourtant….elle est très importante.

Il existe différentes démarches :
- démarche déductive : le maître explique, les élèves appliquent (ex : pour jouer à ce jeu, il faut….)
- démarche inductive : le maître implique ses élèves dans la mise en place des concepts ou des procédures (avec tel support, que pourrait-on faire ?….)
- démarche de résolution de problème
- démarche expérimentale
- démarche créatrice

On voit donc que cette rubrique permet au maître de réfléchir sur la façon dont il va présenter l’activité et de définir clairement son rôle au cours de celle-ci. En effet, il est évident qu’avec une démarche de résolution de problème par exemple, le maître s’interdira d’apporter la réponse (mais passera dans les groupes pour encourager, relancer, faire verbaliser les procédures…) alors qu’avec une démarche déductive il réclamera le silence et une grande écoute.

OM : Organisation matérielle :
Elle concerne aussi bien le dispositif (travail de groupe, collectif, individuel) que le matériel à rassembler, la fiche d’application pour les élèves…..

A : L’activité :
Bien sûr c’est la partie principale. Elle pourra se présenter en une ou plusieurs phases. Elle précisera le temps prévu pour chacune d’elles. On pourra la présenter en deux colonnes : ce que fait le maître, ce que font les élèves.
La consigne devra y être clairement formulée.

E : Evaluation :
Toutes les séances, bien entendu, ne se terminent pas par une évaluation. Mais la présence systématique de cette rubrique dans les fiches de préparation montre l’attention que le maître porte à l’évaluation en général.

C : Constat (ou bilan) :
Selon le travail proposé, un bilan pourra être réalisé avec les élèves. Celui-ci peut faire suite à l’activité ou au contraire être volontairement différé. Il permet souvent aux enfants en difficulté de comprendre rétrospectivement la consigne et la tâche qui avait été initialement proposées.

A : Analyse :
Celle-ci se passe a posteriori. Le maître analyse les difficultés qu’il a rencontrées dans sa pratique de classe et celles qu’ont éprouvées les élèves au cours de la tâche.

R : Remédiation :
Il ne suffit pas de constater les difficultés, il faut trouver le moyen d’ y remédier. Le maître réfléchira donc, en fonction de leur nature, aux solutions qu’il va pouvoir apporter :
    -  problème de compréhension au niveau de la consigne :
           o formuler différemment la consigne
           o commencer la tâche avec l’élève
    - problème de concentration et de persévérance :
           o proposer un travail moins long
    - problème de compréhension au niveau de la tâche :
           o proposer un travail sur la même compétence mais de difficulté moins grande
           o proposer un travail sur une compétence intermédiaire encore insuffisamment maîtrisée

 

               
ESPACE INTERACTIF
   Ecrire votre commentaire / Lire les commentaires déposés sur ce sujet ...dans le module ci-dessous