Les robots   

Les robots: l'informatique... sans ordinateur    

   Accès direct aux fiches    

      Organigramme du projet

Présentation du projet                     Les enfants sont des robots

 

A l’époque d’internet, le titre"informatique sans ordinateur" pourrait paraître quelque peu provocateur. Et pourtant…

Nous savons tous que les écoles sont très diversement équipées au niveau informatique. Certaines classes ont la chance de posséder plusieurs ordinateurs, d’autres n’en possèdent qu’un seul, voire même, pas du tout.
Les enseignants, d’autre part, sont très inégalement intéressés et formés pour rentabiliser au mieux les équipements dont ils disposent.
Enfin, utiliser un logiciel éducatif, se connecter sur internet pour effectuer une recherche ou passer un mail relève essentiellement d’un savoir faire instrumental. Ce dernier est certes indispensable pour vivre dans une société de plus en plus informatisée. Mais, les enfants (ainsi que les adultes d’ailleurs) qui utilisent l’ordinateur s’en servent en tant qu’ outil. Par contre, les manipulations, les procédures qu’ils sont amenés à effectuer, aussi expertes soient-elles, n’abordent en rien la démarche informatique, celle qu’utilise le programmateur ou l’autodidacte expérimenté pour créer un logiciel.

Cette démarche informatique repose essentiellement sur les critères suivants :
• Nécessité de passer par un système de codage strict, en fait le langage de la machine. Ce dernier évolue sans cesse. On se souvient du basic qui, à la mode il y a une trentaine d’années, a été supplanté par des langages de plus en plus performants.
• Nécessité d’organiser une programmation, c’est-à-dire une suite de commandes, qui va aboutir à un résultat préalablement défini.

• Nécessité donc d’anticiper et de définir clairement le résultat attendu.

• Vérification par expérimentation.

Or, on peut mettre en oeuvre cette démarche-là... sans avoir recours à un ordinateur !

Je vous proposerai, si vous vous engagez dans ce travail avec vos élèves, une série de situations d’ apprentissage qui vous permettra, en partant de situations langagières et de situations d’expression corporelle, d’amener vos élèves à programmer des déplacements. Ce travail, bien évidemment, sera largement interdisciplinaire. La structuration spatiale, (latéralité, analyse, représentation), les mathématiques (symbolisation, codage, numération…) mais aussi les arts plastiques, le travail manuel, la production d’écrits… seront concernés dans le déroulement du projet.
Les enfants, jouant le rôle de robots, n’auront aucune difficulté à s’approprier le projet (dévolution). Les robots, tout comme les monstres, les sorcières… font partie de leur monde enfantin. Le maître utilisera donc la forte charge imaginaire des enfants pour, peu à peu, les emmener vers la représentation symbolique et programmée d’un déplacement réel. Le vécu corporel aura évidemment une grande place tout au long des séances.

Voici en bonus, un organigramme encore plus condensé, réalisé sur deux pages seulement , deux pages A4 qui devront être assemblées. Il a été réalisé selon les indications que je donne dans la fiche “Thème et projet”. Il montre, de façon synoptique, à la fois les domaines concernés, les compétences travaillées...bref toute la richesse et tout l'intérêt du projet..

 

               
ESPACE INTERACTIF
   Ecrivez votre commentaire, il vous suffit d'abaisser jusqu'en bas l'ascenseur du module.